i.p.a

IPA

j’aimerais tant
te voir
luire au soleil
te boire
mon ipa
à nulle
autre pareille

Publicités

Lapis [philosophorum] lazuli

je me souviens de la rencontre
et des questions
il y avait ce trait à peine perceptible
qui divisait le bleu
« ils appellent cela l’horizon
mais en ce cas
ne devrait-il pas être horizontal ?
et quoi distille dans un pelican ? »

icare, j’ose iris
on se démembre en touchant l’amer
je suis le sel dans la salière
qui se renverse
l’eau qui se vaporise
un nuage de gouttes distantes
entre lesquelles parfois passe
une pensée comme un frisson :

nouer mes mots en un attrape rêve
assez serré pour que tu t’y laisses prendre

si je pouvais me glisser en toi
être la salive dans ta bouche Continuer la lecture de Lapis [philosophorum] lazuli

insolation

…ils affirment que je serais tombé
comme une goutte de plomb fondu
la goutte d’un cachet de la cire dérobée aux abeilles
pour avoir voulu, imbécile, toucher au soleil

mais mon soleil est ailleurs et glacé
et si j’ai passé par la terre, par les airs, par le feu et par l’eau
ma seule chute fut celle de tes reins
et je suis celui qui pour avoir pénétré ton regard
s’est abîmé dans l’azure icarienne
s’est abîmé dans le bleu

étrange comme
de ce côté ci de l’impossible
le temps ne compte pas
les occasions manquées,
la chute (celle d’Alice – une stase, un vol)
les impasses dans le dédale
au fond de chacune, sourit ce masque façonné dans le mur,
le visage de l’horizon
les impasses, cela importe si peu
on hausse les épaules
et prend un autre chemin
vers le même orient

Continuer la lecture de insolation

e x i l e o t

ce pourrait être
mais ne sera sans doute pas

le chant final de cette anamnèse :
words words words
disent les fleurs d’un tatouage
ou peut-être un serpent à plumes
un scintillement qui s’anime et remue ses nippes
tandis que les aveugles s’agitent et se heurtent,
ne s’excusent qu’auprès des murs
et piétinent l’or, les enfants, les visions
comme des lames de rasoir Continuer la lecture de e x i l e o t

au bord du monde

et parvenu au bord du monde,
ne resterait qu’à passer la clôture
la dernière

dire qu’ils appellent cela un garde-fou
ils veulent tant que la chute ne soit pas un vol
mais dans l’eden déjà, la chute était un vol

passer la clôture, et s’envoler
vers le soleil d’argent