vert stupre

fée serpente malachite

mamelles et soufrière
trop flagrantes
trop fragrantes
cascades

les vertes toisons
ont le parfum du stupre
et des mausolées de bronze
dont la pluie a lavé l’or

et dans l’à-peine-ombre
d’émeraude et mouvante
j’aime et ne sais plus si je rêve
ta danse familière

Publicités

Publié par

Petit être

"je suis un être / entouré des forces magiques / de toutes choses / là où je marche / un phoque respire / un morse hurle / une perdrix des neiges jacasse / un lièvre se blottit / moi petit être / entouré des forces magiques / de toutes choses / un être minuscule / ne sachant rien faire / ridicule et bon à rien"